reportage

Une fois n’est pas coutume, l’Oreille a chaussé ses crampons et arboré son plus beau maillot pour vous faire vivre un évènement qui allie sport, musique et solidarité. Et tout cela chez nos voisins d’outre-manche. Direction la Homeless World Cup 2019 à Cardiff au pays de Galles.
 
 
Le principe de l’évènement en lui même peut surprendre, en français dans le texte : la coupe du monde de football des sans-abris. Et pour cause, le football est en majorité associé à sa pratique professionnelle, donc lié à de grands noms de joueurs et d’équipes, et tout un tas de pognon autour. La notion même du jeu de ballon, que l’on a toutes et tous pratiqué dans un coin de verdure ou de bitume est éclipsée par la forte marchandisation du foot qui ne fait plus vraiment débat.
 
 
L’on en vient donc à oublier que le football reste un sport accessible à tous. C’est parce que sa pratique se veut collective qu’il s’est imposé comme un moyen pour lutter contre l’isolement dont souffre les personnes qui expérimentent l’exclusion. Ainsi a vu le jour il y a 20 ans la fondation Homeless World Cup créée par l’écossais Mel Young et l’autrichien Harald Schmied, universitaires et journalistes fortement impliqués dans la lutte contre l’exclusion sociale.
 
 
Suivant le principe que la pratique du football offre une sociabilisation au travers du collectif tout en valorisant un sentiment d’appartenance à une équipe, la Homeless World Cup Foundation est impliquée dans différents programmes de terrain permettant aux personnes sans domicile fixe de trouver la force nécessaire pour reprendre leur place dans la société. Quelle que soit la raison qui ait amené ses femmes et ses hommes à ne plus être rattachés à un foyer, le résultat est à moyen ou long terme une perte totale de repères et d’identification. En ville ou en campagne, l’exclusion est graduellement professionnelle, physique et plus globalement humaine.
 
 
L’idée de faire renouer ses personnes avec le vivre-ensemble est selon les fondateurs la clé pour lutter contre l’état de sans-abris. Au travers de multiples initiatives, et avec l’aide de partenaires privés comme institutionnels telle l’Union Européenne et Erasmus, la fondation propose annuellement depuis 2003 la Homeless Word Cup qui réunie à ce jour 50 pays et plus de 500 joueuses et joueurs pour cette 17e édition qui se tient dans la majestueuse ville de Cardiff, sur les pelouses du Bute Park au pied du château.
 
 
Évènement totalement gratuit, le tournoi se déroule du 27 juillet au 3 août. Sur 3 terrains, les équipes s’affrontent durant 20 minutes. Tous les ingrédients d’un match classique y sont : les tribunes, les commentateurs, et bien sûr les supporters aux couleurs des pays encouragés. De tout âge, les membres des équipes expérimentent tous une période sans domicile fixe. Le vécu face à cette phase difficile de leur vie s’exprime différemment d’un joueur à l’autre. Ici, le cliché du sans domicile vagabond au visage marqué explose en morceau tant l’exclusion sociale résulte de multiples causes et touche n’importe qui, quel que soit le genre, la nationalité et l’origine sociale. Le point commun entre toutes ces personnes est une volonté de briser les tabous et les incompréhensions en prouvant que leur situation actuelle n’est pas une fatalité.
 
 
Cela donne des matchs énergiques, passionnés, où le respect de l’autre fait loi. La joie de faire partie d’une équipe et de représenter toute une nation donne à ces joueuses et joueurs un fort sentiment de confiance qui travaille énormément à leur réinsertion. 94% des anciens participants reconnaissent que le tournoi a eu un impact réel dans leur vie. Certains d’entre eux sont dorénavant membres actifs de la fondation.
 
 
La délicieuse pluie galloise de ce mardi 30 juillet n’a pas découragé les équipes qui se sont données à 100%. La France nous a livré un match de haute volée contre la Norvège avec un score détonnant de 10 contre 3, grâce à une attaque sans faille et aux prouesses spectaculaires d’un de nos gardien (Bravo Geoffrey !). Notre équipe est composée d’Emmanuel Oyo, Mehdi Sahil, Yacou Kone, Ismael Ambdi, Dia Abou-Serie, Klevis Gocaj à l’attaque et de Geoffrey Gatignol et Ashraf Dribina aux buts.
 
 
 
 
 
 
Le site rappelle un peu le côté bucolique d’un Solidays et propose en plus des matchs des attractions pour les plus jeunes et de multiples stands d’associations. Des conférences ont lieu tous les jours, avec des intervenants du monde associatif, des témoignages et des échanges avec le public. Enfin, chaque journée se voit terminer en musique avec deux prestations live au cœur du parc aménagé en petite scène de festival.
 
 
 

Côté esgourdes, nous avons eu le privilège d’assister au concert des jeunes ALFFA, duo gallois en provenance de Llanrug, guitare et batterie garage à la Black Keys qui ont fait pogoter pas mal de personnes dans le public. Galerie complète ici

 
ALFFA
 
ALFFA
 
ALFFA
 

Enfin, la présence de James Dean Bradfield, leader du meilleur groupe de rock gallois toute époque confondue Manic Street Preachers nous a délivré un petit set acoustique composé de quelques classiques et une version des plus dénudée de leur meilleur hymne punk Motorcycle Emptiness. Les 3 membres du groupe sont de ces rares artistes qui n’ont jamais oublié leur origines modestes et qui savent mettre en avant leur fierté d’être gallois sans jamais tomber dans le chauvinisme arrogant. Galerie complète ici

 
James Dean Bradfield
 
James Dean Bradfield
 
James Dean Bradfield
 
James Dean Bradfield
 
Nous devons la tenue à Cardiff de cet incroyable évènement à l’acteur gallois Michael Sheen, qui en tant qu’activiste dans la lutte contre toute forme d’exclusion a donné de son temps, de son argent et de sa notoriété pour servir cette magnifique cause. Dressant un bilan alarmant de la hausse de l’exclusion et du nombre de sans domicile fixe au Pays de Galles et généralement dans beaucoup trop d’autres pays, la Homeless World Cup Foundation a besoin d’écho partout où cela est possible et du soutien de quiconque se sentant concerné par ce terrible fléau.
 
Michael Sheen
 
 

Site => https://homelessworldcup.org/

Site => https://www.collectifenjeu.com/

Facebook => https://www.facebook.com/homelessworldcup/

Instagram => https://www.instagram.com/homelessworldcup/?hl=fr

Twitter => https://twitter.com/homelesswrldcup

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 2 août, 2019

    […] Photos du set intimiste du leader des Manic Street Preachers James Dean Bradfield lors de la Homeless World Cup 2019 à Cardiff. Reportage ici […]

  2. 2 août, 2019

    […] Le duo garage gallois ALFFA a fait rimer football et rock lors de la Homeless World Cup à Cardiff. Une bonne façon de garder la forme ! Reportage ici […]