reportage


« We are All Heroes« , telle était la thématique de cette formidable édition de Solidays cette année qui a fêté avec brio son 20ème anniversaire ! Un événement de grande envergure, festif, mais avant tout solidaire et engagé dans la lutte contre le SIDA, les bénéfices récoltés permettant de soutenir des actions et projets d’aide aux malades en France et à l’Étranger. Oui, le SIDA tue encore, ne l’oublions pas ! (Juin 2018 – par Manon Bilot et Sandrine Olivier)

212000 Héros !
Un anniversaire sous le soleil et la participation record de 212000 festivaliers pour venir applaudir artistes reconnus ou talents émergents mais aussi pour informer sur les actions menées par l’association Solidarité Sida (organisatrice de l’événement) depuis ces vingt années et sensibliser le public aux problématiques actuelles (en matière de soins, d’hébergement, de vie sociale…), les besoins demeurant toujours nombreux pour accompagner au mieux les personnes en souffrance.


(©crédit photos : Sandrine Olivier)

Solidays c’est aussi une centaine d’associations regroupées au Village Solidarité pour trois jours d’échanges et de témoignages, l’occasion d’informer les festivaliers sur les actions solidaires menées en matière de lutte contre le sida mais aussi dans les domaines des droits humains et notamment de la condition féminine, du handicap et de l’environnement, des conférences au Social Club sur le handicap, la cause féministe, les migrants (avec notamment l’intervention de Cédric Herrou)…sans oublier la traditionnelle communion du mouvement LGTB des Soeurs de la Perpétuelle Indulgence.

Enfin, Solidays, ce sont trois jours de fête en musique avec des artistes reconnus, stars du moment et talents émergents parmi lesquels David Guetta, Nekfeu, Jain, Eddy De Pretto, Shaka Ponk, BigFlo et Oli…


(©crédit photos : Sandrine Olivier)

Effluves de Live – Moments choisis

JAIN, l’aérienne
Premier jour du festival, la belle Jain nous présente en Live son nouvel album, « Souldier » (sortie le 24 Août).  Quel superbe show ! Écrans géants, tenue de cosmonaute équipée d’une télécommande capable de jouer les sons dont elle a besoin, la chanteuse se déchaîne sous des effets de lumières grandioses et donne tout à son public en folie ! On connaissait déjà son tube « Alrights » et l’on découvre avec grand joie le son entêtant et dansant du titre « Star » !


(©crédit photos : Sandrine Olivier)

(©crédit photos : Sandrine Olivier)

(©crédit photos : Sandrine Olivier)

(©crédit photos : Sandrine Olivier)

(©crédit photos : Sandrine Olivier)

EDDY DE PRETTO, le Kid

Sur la scène « Bagatelle », il arrive, nonchalant, d’un bermuda vêtu, devant fans et curieux sont venus apprécier le jeune chanteur/rappeur/slameur Cristolien. Avec son air tranquille et ses mots forts, il est fier et heureux de jouer à Solidays et conquiert le cœur de tout le public. Une scénographie des plus sobre, un écran de lumière pour marquer la silhouette de la star, l’attitude concentrée et peu au contact du public, le chanteur se détends après 3 premiers morceaux et commence à gesticuler et prendre davantage de plaisir à jouer. Les fans reprennent en cœur ses titres, son public désormais nombreux, est totalement séduit !


(©crédit photos : Sandrine Olivier)

CAMILLE, l’indomptable
De beaux textes parlant d’environnement et d’engagement, une voix si particulière avec laquelle elle joue…Une très belle mise en scène où choristes et musiciens l’accompagnent en chroégraphies dansées. Un phénomène à rencontrer au moins une fois dans vos festivals d’été !

BIGFLO ET OLI, Bande dessinée
Second jour, BIGFLO ET OLI retournent la scène « Paris » en début de soirée ! Un show théâtralisé avec bonne humeur et humour, échanges publics pour des fans venus au rendez-vous ! Le padre était également de la partie pour danser et chanter avec ses fils ! Bravo à ces deux jeunes prodiges, qui vont encore aller très loin tant leur imagination et leur façon de se réinventer évoluent !

MADEMOISELLE K, l’apaisée
On ne la présente plus Mademoiselle K, que le public français à découvert avec son morceau « Ça me Vexe » en 2006, et qui revient avec son nouvel album « Sous les Brûlures l’Incandescence Intacte ». Sur scène, elle enchaîne les titres, en français et anglais et le public s’emballe heureux d’un peu de rock.

AMADOU ET MARIAM, Bonheur Lumière
AMADOU ET MARIAM ont distribué du bonheur ! Chaque passage sur scène est un rayon de soleil, leur musique nous transportant instamment avec eux au Mali. La virtuosité des musiciens qui les accompagnent est bluffante. Une ambiance où l’intensité n’a cessé de monter en puissance ! On ne peux qu’aimer Amadou et Mariam et leur fameux « Dimanche à Bamako » !


(©crédit photos : Sandrine Olivier)


(©crédit photos : Sandrine Olivier)


(©crédit photos : Sandrine Olivier)


(©crédit photos : Sandrine Olivier)

SHAKA PONK, grand spectacle
SHAKA PONK a enflammé la scène « Paris » ce samedi soir libérant les pogos des festivaliers à la chaleur d’un circle-pit. Une chaleur humaine et le plaisir du partage se dégagent de ce groupe, au singe complètement déjanté ! Une scénographie parfaitement orchestrée qui laisse néanmoins peu de place à l’improvisation. Ils passeront pendant 1 mois à la Cigale (Paris), en Novembre. On à hâte de les voir faire trembler les murs de cette mythique salle !

HER, charme velours
HER, une musique US style années 30, un dandy swing romantique… Personne ne reste indifférent ! Entre calme et volupté, cela fait du bien à entendre… Personne ne passera à côté du fameux « Five minute » !


(©crédit photos : Sandrine Olivier)


(©crédit photos : Sandrine Olivier)


(©crédit photos : Sandrine Olivier)


(©crédit photos : Sandrine Olivier)

(Article réalisé par Manon Bilot)
(©crédit photos : Sandrine Olivier)

– Site : http://www.solidays.org
– Facebook : facebook.com/FestivalSolidays

Share
Taggé .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.