reportage

The-Lemon-Twigs
Le passage en France des Lemon Twigs s’est terminé à Paris où le show issu du second album « Go to School » a définitivement fait monter d’un cran le génie musical des deux frangins New-Yorlais, tant musicalement que scéniquement.(The Lemon Twigs – La Cigale – Paris – 4 mars 2019 par Laetitia Mavrel.)

Lemon Twigs

La montée en puissance et en style des Lemon Twigs

La suite d’un des meilleurs premiers albums jamais publié cette dernière décennie, Do Hollywood, était fortement attendue. Les Lemon Twigs, duo multi instrumentalistes de New-York et accessoirement progénitures du grand Ronnie D’Addario (les gènes ne mentent jamais) avaient époustouflé le public comme les critiques. Le premier album a bénéficié d’une production brillante, riche, extrêmement bien exécutée et surtout bourrée d’influences glam, rock, mainstream sans pour autant sonner trouble. Les voix et l’énergie des deux jeunots (respectivement à peine la vingtaine alors) venant confirmer le tout.

Dès lors, la sortie de Go To School est venue confirmer que les frères d’Addario continuent leur odyssée musicale et commencent à sonner plus aboutis dans le choix d’un style. Ce second opus reflète une empreinte plus rock , les synthés et mélodies plus douces sont laissés de coté pour des morceaux longs, où les riffs et les voix semblent sans fin. Le live a rendu hommage à ce choix et c’est accompagnés de trois autres musiciens que les Lemons ont tenus le devant de la scène durant 1h20 dans une Cigale comble.

Go To School

Le talent qui tient dans la guitare et le choix du pantalon

Ici, le parti pris était de valoriser le second album et l’esprit qui en découle. Plus de petits costards ni de changement d’instruments (hormis deux morceaux au clavier et au chant pour Brian), chaque frangins venant afficher sa personnalité et son jeu de guitare caractéristique sur chaque morceau. Le choix de la set list est définitivement rock et glam et les morceaux s’étirent , en prenant parfois le risque de sonner un peu discordant, tant l’énergie n’est pas économisée.

Ici, les deux frères tentent de se distinguer l’un de l’autre. Le talent est partagé de façon égale, pas de doutes, mais l’aura et le charisme de chacun semble afficher une petite bataille (sans pour autant se confronter, du moins pour le moment) d’égo. Brian, toujours affublé de sa coupe cheveux longs et petite frange hippie 70s (I grow my hair for peaaaccceeee !! ), tee-shirt étriqué et jeans pattes d’eph, apporte la caution bonne humeur, sourire et l’assurance du grand frère. Michael quant à lui a fait le show : adepte du look glam (tjs 70s, ils sont définitivement nés 30 ans trop tard), jeans bootcut, tee-shirt de fifille noir, collier à chien et maquillage dark … Un mélange plus ou moins harmonieux des Cramps, Bowie et de Tim Curry dans le Rocky Horror Picture Show , la grandiloquence allant avec.

Musicalement puissant et scéniquement déroutant

Et c’est là que la question de la mise en scène ou non se pose : Michael semble bouder lorsque les quelques titres du 1er album sont joués, soliloque avec le public sur des histoires de fesses dans les toilettes d’une station service et surtout tente l’attitude sexy diva à grand renfort de pied de micro et de gestuelle maso un peu hors de propos (écrasage de clope sur le bras et mimique d’étouffement avec un sac plastique … bof).

Au delà de tous ces clichés, il en ressort un besoin de trouver sa place et il semblerait que l’écrin de la formation soit déjà bien étriqué. Le show reste néanmoins techniquement brillant et ne connait aucune faute. Mais à force de chant et de solos de guitares poussés, il peut sonner légèrement brouillon. Il a manqué à ce concert une certaine harmonie qui nous a tant charmé sur les premiers concerts.

Attendons la suite, quelle soit toujours en mode citron ou en en mode solo.

Set list The Lemon Twigs@La Cigale, Paris, 4 mars 2019

1 Never in My Arms, Always in My Heart

2 Foolin’ Around

3 Small Victorie

4 This is My Tree

5 I Wanna Prove To You

6 The Lesson

7 Hi+Lo

8 Light and Love

9 These Words

10 Tailor Made

11 Baby, Baby

12 The Queen of My School

13 Home of a Heart (The Woods)

14 The Fire

15 As Long as We’re Together

Rappel

16 If You Give Enough

(Reportage réalisé par Laetitia Mavrel)

– Site : https://thelemontwigs.com
– Facebook : facebook.com/TheLemonTwigs

Vous aimerez aussi...