interview

Face à la crise actuelle liée au Covid 19, le milieu musical se voit amputé de ses événements Live, concerts et festivals. S’il est indispensable de rester confiné pour enrayer cette pandémie, il est aussi important de continuer de rêver, de s’émouvoir, de vibrer de moments heureux.Sur la toile, de nombreux artistes vous invitent en mini-concerts en intime, des soutiens sous forme de festivals en Live Streaming à savourer chez soi prennent vie, permettant de garder ce lien indispensable et si magique avec le public.

Le festival « Stay Rock, Stay Home » est un événement on-line co-organisé par See You In L.A, agence de développement d’artistes et le webmagazine RockFanch. Du 10 au 13 Avril, plus de 40 groupes vous invitent sur leur deux pages pour des instants plaisirs à déguster tranquillement à la maison. Rencontre avec François-Yves Hillion (RockFanch) et Lucie Marmiesse (See You In L.A) (Avril 2020 – par Hervé Collet.)

De l’idée à la réalisation de ce projet  ?
François-Yves Hillion : Il ne s’est pas passé grand chose en terme de temps. J’ai dû dire à Lucie “tiens je ferais bien un festival en ligne”. Elle m’a répondu “allez c’est parti !” Et c’était parti. Ça n’a pas été plus difficile que ça en vrai. Ensuite on a bloqué les dates, contacté les groupes ainsi qu’une graphiste pour faire les visuels et c’était parti.

Lucie Marmiesse : Un matin François-Yves m’a dit « tu penses qu’on pourrait faire un festival en ligne ? » Il ne fallait pas me le dire deux fois ! C’était parti 🙂

Comment s’est opéré le choix des artistes de la programmation ? En fonction de leur disponibilité, de leur univers, de leur actualité ?
François-Yves Hillion : Il n’y a jamais eu de barrières en terme d’esthétique musicale dans la programmation. On est allé plus naturellement vers nos copains pour leur demander s’ils voulaient participer et ensuite on a élargi le cercle sur ce qui nous plaisait. En fait ça a surtout été un souci de disponibilité pour les groupes qui n’ont pas participé au projet. Avec le confinement beaucoup sont séparés ou ne peuvent techniquement pas faire un live qui tient la route. C’était plutôt ça le soucis. De la disponibilité ! On a pas regardé  l’univers, ni  l’actualité. On voulait aussi, inconsciemment je pense puisque c’est notre milieu, que des artistes peu connus puissent être découvert par ce biais. Tenter de mettre en lumière des groupes qu’on adore et qui n’ont pas le succès qu’ils méritent !

Lucie Marmiesse : J’avais déjà plusieurs groupes en tête, certains avec qui j’ai déjà travaillé, d’autres que j’ai eu l’occasion de voir en concert, etc… Au niveau de l’esthétisme musicale nous ne nous sommes pas mis de barrière. La porte était grande ouverte. La difficulté qu’on a rencontré c’était la disponibilité de certains groupes qui profitent de cette période de confinement pour composer par exemple. La difficulté première a surtout été la faisabilité technique pour les groupes qui sont effectivement séparés pendant le confinement.

Que pensent les artistes, les groupes d’une telle initiative  ?
François-Yves Hillion et Lucie Marmiesse : Ils sont généralement content de l’initiative. On a eu beaucoup de messages d’encouragement !

Une initiative qui donne des idées pour l’après ?
François-Yves Hillion : Honnêtement pour le moment, on va charger les vidéos pour que les concerts soient prêts à être diffusés ce week-end… On ne pense pas à l’après pour le moment. Et puis ce festival ça n’a jamais été un tremplin pour quelque chose ensuite je pense. Enfin,  me concernant en tout cas. C’est juste histoire de diffuser la musique des copains et pouvoir boire une petite bière en les écoutant devant son pc pour tenter d’oublier l’angoisse du confinement.

Lucie Marmiesse : Qui sait, si il y a un prolongement du confinement, pourquoi ne pas faire une 2ème édition ? Personnellement, ça m’a donné envie d’aller plus loin et de participer à l’organisation d’un véritable festival. Peut-être un jour 😉

Comment voyez vous l’avenir de l’industrie musicale ?
François-Yves Hillion : C’est une question difficile. Je pense que déjà on vit au jour le jour avec le confinement, alors l’avenir de l’industrie musicale… Peut-être revenir à quelque chose de plus “juste” en terme de diffusion. Que la musique soit diffusée uniquement parce qu’elle est bonne et pas seulement parce que le chanteur connait telle ou telle personne dans le milieu. Mais bon, je crois que je rêve ! Les gros s’en relèveront de cette crise, mais les petits… C’est pour ça qu’il faut aller dans les bars, les cafés concerts voir des concerts, soutenir sa scène locale. Elle est vitale pour les villes ! En plus là vous verrez l’artiste à deux pas de vous et pas sur un écran à 150 mètres ! Moi les plus grosses claques que j’ai pris dernièrement c’est dans des bars et des cafés-concerts. Ce n’est pas parce que l’artiste passe dans une petite salle qu’il est mauvais. Au contraire j’ai envie de dire ! Quand on voit ce qui passe dans les Zénith et au prix où ça passe…

Lucie Marmiesse : Je pense que la situation actuelle va affaiblir les grosses boites et détruire pas mal de petites qui vont avoir du mal à se redresser.
Il est important de soutenir la scène locale et indé. Je pense que l’avenir de l’industrie musicale c’est tous ensemble que nous devons le créer et non chacun de notre côté.

Un dernier mot ?
François-Yves Hillion et Lucie Marmiesse : Ne manquez pas le festival Stay Rock, Stay Home du 10 au 13 avril… Ca va être très très chouette !
(Interview : Hervé Collet)

Les groupes participants :
Albe / Arbas / Bambou / Bandit Bandit / Bazar Bellamy / Beach Scvm / Blowsom / Charlotte Fever / Cheap Teen / Cloud / Coralie Royer / Damntra / Darta La / Mandala Man (Dätcha Mandala) / Denuit / Dusk Totem / Facteur Zèbre / Fat’n’Mean / Francoeur / Holy Louis / Joe Cheap & His Ubiks / KasbaH / Katcross / La Pietà / La Vague / Loud Anonimity / Marty Went Black / Mess / Nicolas Woilet / Normcore / Original Nowhere / Rovski / Sarah Mikovski / Schizo Fragma / Skopitone Sisko / SUN / Sweet Monsters / Terre-Neuve / Underground Therapy + Carte Blanche à Shogg Maze : Grincheux, Jerry Kant, Pixit, Ploum et Obismo

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Marmiesse M.A dit :

    Super initiative!!!
    On a tellement de temps pour nous divertir!

  2. Jef dit :

    Bravo Pour l’initiative….

    On écoute ici avec délectation !