interview

Soul altitudes avec la formation Parisienne Hawa Sow and The Soul Seeders formée en 2016 de la rencontre heureuse du backing band du label Soul Français SGMProd, les « Soul Seeders », avec la voix solaire de l’artiste Hawa Sow. Après un premier EP 4 titres en 2017, les semeurs de Soul apportent de nouvelles graines de bonheurs en 2020 avec leur premier album « Make It Happen » attendu impatiemment pour ce 15 Mai et déjà trois singles issus de ce petit bijou chaleureux, « Never Givin’ Up » sorti ce 28 Février, « Can’ Wait For You », sorti ce 17 Avril et « Yesterday » ce 8 Mai ! À l’occasion de leur passage au festival à vivre à la Maison « Les Oreilles Au Salon », quelques questions posées au groupe sur leur ressenti actuel ! Never Givin’Up ! (Mai 2020 – par Hervé Collet.)


(©Photo : Thierry Geffrier)


(Live « Les Oreilles Au Salon » – 02 Mai 2020)

On vit une étrange période où les concerts s’annulent, les sorties de CD sont souvent décalées. Comment vivez-vous cela au niveau professionnel et personnel ?

Que ce soit professionnel ou personnel, depuis le début du confinement, il nous semble important de relativiser ! Nous pensons particulièrement à nos amis du milieu hospitalier pour qui nous pouvons tous apporter un soutien.

Nous sommes justement en pleine sortie de notre premier album « Make It Happen » à paraître le 15 mai. Nous devions fêter ça avec les concerts et particulièrement une release party au New Morning… On la fera plus tard !

L’album va sortir à la date prévue… Nous avions préparé pas mal de choses avant le confinement… Et le reste, on s’adapte.

Pour revenir aux soutiens, que ce soit pour les malades, les personnels hospitaliers, ceux qui travaillent pour rendre la vie des confinés plus vivable mais aussi les soutiens entres amis, à la famille, un copain nous a envoyé un « Oh! Never givin’up !  » (notre premier single sorti fin février) : ça nous a fait énormément plaisir et nous l’avons partagé… d’autres se sont emparés de cette injonction ! Aujourd’hui, plus que jamais, never givin’up !

Avez-vous des craintes, des doutes, de la colère, des remises en question sur l’avenir ?

L’avenir sera ce que nous en ferons… C’est un moment historique dont nous devons sortir meilleurs. Les craintes, la peur mènent à la colère, la colère mène à la haine, la haine à la souffrance… Nous aimons dire que nous semons des graines de Soul… Nous avons résolument besoin de Lumière !

Le confinement : c’est aussi une période qui peut être aussi propice à l’inspiration, à la réflexion sur d’autres manières de faire connaître son art ?

Le confinement, c’est une rupture imposée qui nous replace face à l’action artistique avec de nouvelles contraintes… certains ont eu ou sont encore dans la phase de sidération… et la contrainte de la solitude peut être dure à surpasser… et parfois, les appels, les réseaux sociaux ne suffisent pas… surtout pour de la création en groupe !

Nous, nous partageons beaucoup pour tout et rien… et avec le besoin égoïste de faire ensemble ! Si, cela peut apporter quelque chose ici ou là, ce sera gagné !
(interview : Hervé Collet / @Photos : Thierry Geffrier)

Vous aimerez aussi...