clips du mois

// Février 2020//

Vingt neuf jours

En errance solitaire avec Thibault Eskalt, rêverie animée aux humeurs voyage avec Chapelier Fou, briser ses murs et trouver son chemin avec Cølibri et Kalupto, en transe psyche pop ondoyante avec super5tars, dans les abysses volupteux et envoûtés de Kiss Doom Fate, mélancolie folk reconfortante avec Matt Holubowski et retrouver la source de son être silencieux avec Mira Cétii, regards perdus et visages de choux avec Kriill.

Amérique sixties en noir et blanc pop couleurs avec Panaviscope, corps en mouvements avec SBRBS, au soleil rock dans une carrière avec Blackbird Hill, ballade en nature amoureuse avec Lady Liberty, se faire quelques frayeurs avec Toybloïd, des tableaux surréalistes en slow motion au vivant coloré avec Cavale, de l’underground cinéma avec Theo Hakola, se déhancher au son moderne version eighties avec Working Men’s Club, pulsions et illusions avec mokroïé, face à ses visages avec Ultraista.

Puzzle de vie de groupe avec Super Besse, atelier activités manuelles avec Çub, périple en intime mélancolique et renaissance éclatante avec Glass Museum, art brut sur fond de jeu vengeur avec Myra.

Legèreté pop aux pays des merveilles avec Toukan Toukän, couleurs animées au rythme chaud avec Futuro Pelo, flux et reflets d’émotions avec DeSaintex, cours de boxe et confiance avec Blankass, mettre les voiles avec Les Hurlements d’Léo accompagnés des Ogres De Barback, El Comunero et Perrine Fifadji, intime inspiré avec Tomasi, velours de voix sur mouvements d’émotions dansées avec Claire Days.

Beau mois de Mars à Toutes et Tous !

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *