interview

prohomweb

« Un monde pour soi », quatrième album tout en sensibilités éclairées sorti ce 16 septembre où la poésie humaine se trouble merveilleusement en mélodies electro/rock. Du Grand Prohom à découvrir !

Cela fait quelques mois que ton album « Un monde pour soi » est sorti. Peux tu revenir sur l’identité de cet album et sur les retours que tu as eu par les médias et le public ?

Les retours du public et des médias sont excellents. On a eu de bonnes chroniques de cet album, des retours pro positifs, le public est au rendez-vous, on est vraiment contents. « Un Monde pour soi » est un album dans l’esprit electro/rock du fait de nos influences. Je préfère dire que c’est un album de chansons.

Le retour sur scène a du être un moment important pour toi ?

Au début, pendant la préparation des concerts, pour nous c’était comme gravir l’Everest. Ce n’est pas qu’on étaient pas motivés, mais face à l’énergie que cela demande, est-ce qu’on réussirait à le faire ?

Et finalement, on a retrouvé le public, ça fait du bien et nous avons tous ressenti un plaisir immense ! En plus de cela, nous voulons avant tout véhiculer la notion de partage, quelquechose de beau, de fort avec les autres. C’est la direction que nous souhaitons prendre.

prohomintw

Tu penses déjà à la suite ou c’est encore trop tôt ?

La suite pour nous, c’est la tournée que l’on aimerait poursuivre en 2014. C’est encore un peu tôt pour penser à la suite de ce 4ème album. Maintenant, ce qui nous importe, c’est pouvoir jouer ailleurs et avoir du monde. On va tout faire nous même sans passer par les programmateurs de salles. Là, nous venons de faire 5 dates très concluantes, nous allons nous accrocher pour continuer en 2014.

As-tu des envies dans tes ambitions artistiques et musicales que tu n’as pas encore réalisées ?

C’est infini parce que cela va avec les rencontres, je me laisse porter, je n’ai pas envie de dire « j’ai fait le tour ».

Personnellement, je suis content de mon parcours, ça avance et je vois plus ça comme une avancée artistique. C’est d’abord une qualité de vie humaine. La musique est un vecteur important qui passe chez l’Humain et ça, c’est quelquechose de fort. Je ne fais pas tout ça pour la carrière, c’est plus profond que ça.


PROHOM : Je voudrais que… (Scénario et Réalisation : Bertrand Guerry et Thibaut Ras pour Mitiki)

(interview réalisée par Valérie)
(crédit photo : LynnSK)

concert

-> Site : http://www.prohom.com
-> Facebook : facebook.com/PROHOM

Vous aimerez aussi...