reportage

webdivine

Quoi de mieux pour bien commencer une nouvelle année qu’un petit marathon ? Non, pas de jogging informe ni de vieilles running usées mais trois concerts d’affilée de The Divine Comedy aux Folies Bergère ! Les 23, 24 et 25 janvier derniers, le magnifique théâtre parisien tout en velours rouge a accueilli une nouvelle fois Neil Hannon dans le cadre de la tournée Foreverland, qui, à l’image de son dernier opus, opte pour des teintes de nostalgie empirique, de revival Napoléonien.
(Janvier 2017 – par Laetitia Mavrel.)
la suite…