reportage

balcarre

Bal (nom masculin) : assemblée de personnes réunies pour danser. Cette pratique fait le lien entre la danse savante et des scènes de spectacle. (source Wikipédia).
Enragé (nom) : personne qui est passionnée (Larousse.fr)

Live report Le bal des Enragés (28 Avril 2016 – l’Alhambra – Paris) – par Valentin.

Le petit Baloche du Jeudi soir

Jeudi 28 avril à l’Alhambra avait lieu Le Bal des Enragés. Mais quoi que c’est que ce truc ? Le Bal des Enragés c’est une (grande, très grande !) bande de potes qui ont décidé il y a 6 ans maintenant de se faire plaisir en reprenant sur scène les plus grands standards du Métal, du Punk et du Rock’n’Roll.

Composé de Tagada Jones, Lofofora, Parabellum, VX de Punish Yourself, Stéphane Buriez de Loudblast, Poun de Black Bomb A et Vince d’Aqme, sans oublier les performances acrobatiques et pyrotechniques de Klodia Sparkling, nous voilà partis pour 3 heures de musique alternative qui nous fera passer de Metallica à Blur, de Rage Against The Machine à Jet et de Marilyn Manson aux Garçons Bouchers.

Après une première partie assurée (très bien assurée même !) par Sugar and Tiger (la Didier Wampas family) le bal commence !! Entre alors sur scène un personnage avec une tête de cochon. « What the fuck ?? » Que j’me dis. Puis arrive la fée boxon (ou la fée merde merde merde) qui a la capacité d’exaucer un vœu. Là je me dis « Ok c’est va être nawake, donc du coup c’est super cool !! ». L’homme cochon lui demande alors un bon concert de rock à l’ancienne. Aussitôt demandé apparaissent sur scène, sortant des pendrillons, tous les musiciens du bal.

pic1

La soirée s’ouvre alors sur « If The Kids Are United » de Sham 69 que nous reprenons tous en chœur. S’enchaînent alors les tubes « Are You Gonna Be My Girl », « Smells Like Teen Spirit », « Paranoid » joués par différentes formations mélangeant tous les groupes entre eux. Viennent se caler au milieu de tout ça des morceaux de groupes français tel que « Fière de ne rien faire » des Olivensteins, ou « Réveille le Punk qui est en toi » des Svinkels.

pic2

Encore ? Allez ! On enchaîne avec « I Wanna Be Your Dog » d’Iggy and the Stooges où l’on retrouve Reuno tenant en laisse un Lolo Lefourb’ en slip et cagoule de cuir, collier à clous autour du cou.

L’ambiance keupon du public ainsi que les mises en scène autour des chansons n’étaient pas sans rappeler les danses, costumes, masques et délires auxquels la jeunesse à eu droit entre 1986 et 1989 avec les Bérus (les CRS en moins). Pendant que certain enragés chantent « À Bas La Hiérarchie » de Stupeflip, d’autres, masqués, traversent le plateau en courant, alors que ça pogote sévère en bas.

pic3

Après plus de 40 morceaux, le concert se termine par deux collégiales sur « Antisocial » de Trust et « Vive le Feu » des Bérurier Noir. Des sourires de partout, des enragés juste heureux de faire la fête, que ce soit sur scène ou dans le pit, on a chanté, dansé… tous des agités !!!

(Reportage réalisé par Valentin)
(©crédit photos : Valentin Rey)

-> site : www.lebaldesenrages.com
-> facebook : facebook.com/lebaldesenrages

Vous aimerez aussi...