Variations – Saison 4

Variations – Saison 4
France TV / FIP / Sourdoreille / La Compagnie des Indes

Duos de grands talents à découvrir sur petit écran
Variations, acte 4. Sourdoreille et la Cie des Indes mettent le cap sur une nouvelle édition de cette collection devenue, au fil du temps, un véritable évènement musical. Après un tournage le 8 novembre 2019 scénographié par le collectif SCALE, dans le hall du siège de Paris Aéroport (du groupe ADP), les épisodes ont été diffusés à partir du mercredi 27 novembre sur France.TV / Culturebox.

Premier duo : ROBERT HOOD et FEMI KUTI
Robert Hood, l’un des fondateurs d’Underground Resistance à Detroit, croise le fer avec la légende Femi Kuti, que nous pistons depuis deux ans, pour rendre hommage au monstre James Brown.

La rencontre de deux légendes
L’un est à la console, l’autre au saxophone. Robert Hood et Femi Kuti incarnent l’excellence dans leur domaine respectif. Le premier est avec Jeff Mills et Mad Mike le père de la techno de Detroit. Son style est caractérisé par des teintes minimalistes et expérimentales au groove assumé. À ses côtés, Femi Kuti s’empare de tout style musical avec son saxophone qu’il joue avec une patte virtuose : la pop, la soul, en passant par la musique électronique et l’afrobeat dont il est l’un des représentants. Un mélange explosif à savourer sur France.tv !

Second duo : DAVE CLARKE et MATHILDE MARSAL (violon) jouent GUSTAV HOLST
Savourez le mariage du violon et de l’électro avec Mathilde Marsal et Dave Clarke. Pour la série de créations Variations, le duo se retrouve autour de la figure de Gustav Holst (1874-1934) et son œuvre maîtresse, Les Planètes.

Gustav Holst, l’inspiration stellaire
Critiqué de son vivant (ses contemporains jugent un style trop austère et cérébral), Gustav Holst (1874 – 1934) connaît une brève popularité de son vivant avant de tomber dans l’oubli et d’être redécouvert dans les années 1980. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands compositeurs de musique anglaise dans la lignée de Purcell, Vaughan Williams, Britten et George Benjamin. Réputée comme son chef-d’oeuvre, la suite pour orchestre Les Planètes illustre musicalement chacun des 7 astres du système solaire. Un voyage dans l’espace porté par une écriture donnant la part belle aux boucles et aux enchaînements millimétrés : un matériau idéal pour un dialogue entre musique électronique et musique classique !

Un duo détonnant
Aux commandes de cette réinvention, on retrouve le “baron de la techno” Dave Clarke assurant le devant de la scène du genre depuis les années 1990 et la jeune virtuose du violon Mathilde Marsal. Le lyrisme de l’instrument attaqué franchement ou joué à fleur de peau correspond avec la rythmique implacable de l’électronique dans un set effervescent à retrouver en intégralité sur France.tv.

Troisième duo : CHAPELIER FOU et BACHAR MAR-KHALIFÉ (piano) jouent ERIK SATIE

Chapelier Fou rencontre Bachar Mar-Khalifé pour une création frémissante à la croisée de l’acoustique et de l’électronique. Pour la série Variations, le duo se retrouve autour de la musique minimaliste d’Erik Satie (1874-1934).

L’énigme Erik Satie
Symbole à la fois d’austérité et d’excentricité, Erik Satie laisse une oeuvre plurielle et inclassable. Les Gnossiennes et les Gymnopédies font de lui l’un des précurseurs de la musique minimaliste et répétitive, alors que d’autres pièces (les “Trois morceaux en forme de poire”, “L’omnibus automobile”) annoncent le surréalisme. Les nombreuses indications du compositeur dans ses partitions (à l’instar de “Vexations”, court motif écrit pour être joué 840 fois par l’interprète) rendent compte d’une tonalité humoristique et ironique omniprésente dans son oeuvre.

Une rencontre éclectique
Pour l’occasion, Chapelier Fou et Bachar Mar-Khalifé se retrouvent. Les deux interprètes partagent une même virtuosité musicale qu’ils portent sur plusieurs instruments. Sont ainsi mobilisés le violon, le piano, les percussions, les platines et la voix, au cours d’un set qui réinvente les grandes partitions du compositeur.

Quatrième duo : SUPERPOZE et SABINE DEVIEILHE (soprano) jouent HILDEGARDE VON BINGEN

Succombez aux nappes hypnotiques de Superpoze et de la soprano Sabine Devieilhe. Pour la série de créations Variations, le duo se retrouve autour de la figure de Hildegard von Bingen (1098-1179), compositrice mystique du XIIe siècle.

Une musique inspirée
Religieuse mystique, femme de lettres, compositrice, canonisée et nommée Docteur de l’Eglise en 2012 par le Pape Benoît XVI, Hildegard von Bingen est guidée dès son plus jeune âge par des visions mystiques qui augurent une existence entière dévouée à Dieu. Elle laisse une oeuvre musicale riche de plus de soixante-dix chants sacrés, à côté d’un drame liturgique, “Le jeu des vertus”, mettant en scène les conflits de l’âme entre aspiration au démoniaque et au vertueux. Des partitions longtemps laissées de côté mais finalement revalorisées.

Le mariage de l’électro et du lyrique

Depuis ses premiers EPs et son 1er album Opening, paru en 2015, Gabriel Legeleux dit Superpoze enchaîne les projets et les collaborations. Que ce soit l’album “For We the Living” (2017) racontant la fin du monde d’un point de vue esthétique, la BO du documentaire “À voix haute” pour France 2, ou la co-production de titres pour Lomepal (« Yeux Disent », « Ray Liotta »), l’artiste explore son travail artistique dans des domaines variés. Face à lui, la soprano Sabine Devieilhe. Révélation lyrique des Victoires de la Musique classique 2018, elle incarne le fleuron du chant lyrique français et se produit sur les plus grandes scènes du monde (Deutsche Oper Berlin, Royal Opera de Londres, Scala de Milan).

Lors des précédentes saisons, VARIATIONS a accueilli les duos uniques de Chloé & Vassilena Serafimova, Electric Rescue & Gaspar Claus, Dubfire & Marie Samuelsen, Jeff Mills & Emile Parisien, Zadig & Thomas Enhco, Kenny Larkin & Erik Truffaz, Maud Geffray & Lavinia Meijer, Arnaud Rebotini & Celine Scheen, Marc Romboy & Tamar Halperin, Gui Boratto & Ksenija Sidorova.

– Les précédentes Variations : https://www.france.tv/spectacles-et-culture/festivals/variations/
– La Compagnie des Indes : https://www.compagniedesindes.tv/

Vous aimerez aussi...