interview

mopa

Une batterie comme un coeur qui bat, s’affole et s’emballe, un piano qui donne couleurs pourpres aux errances de l’âme, une voix refuge de l’intime d’où jaillissent des émotions tempêtes… À corps et à cris, le trio Toulousain se lâche, s’abandonne pour une mise à nu, mélodies des entrailles et symphonie des maux, explore l’intime hostile et ses vastes espaces clos avec sincérité…Une interview réalisée le 22 mai 2010.


(interview réalisée le 22 Mai 2010)

-> Site : http://www.bouloudesign.com/MOPA/

-> Facebook : facebook.com/myownprivatealaska

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *