interview

charlieweb

Après un premier album il y a cinq ans emmené par le tube pop « Le Sapin », l’artiste Lyonnaise revient avec « Les Fleurs Sauvages », dix titres aux humeurs douces-amères, à découvrir !

charliebeandeu

« Les fleurs sauvages » est ton deuxième album, très délicat, doux et épuré, on sent une évolution artistique et musicale par rapport à l’album précédent dans la voix, la façon de chanter et la musicalité.

Oui parce que le premier album était dense, je voulais exprimer et réaliser plein d’envies. Là dans le deuxième, je voulais revenir à l’essentiel, une envie de créer quelque chose avec plus de cohésion, une direction, les textes y sont abordés de façon différente avec un fil conducteur. Une envie de revenir à des bases avec les parties de guitare/basse et batterie. J’avais cette envie de moins être éparpillée.

Un nouvel album en collaboration avec Emmanuel Da Silva, une belle rencontre artistique et musicale qui t’as aidée à te recentrer ?

Tout à fait, Emmanuel a structuré et analysé les choses. Mon écriture est beaucoup plus instinctive dans les thématiques que j’aborde, je suis autodidacte et sa présence m’a canalisée et amenée vers une réflexion globale sur cet album.

Ton duo avec Emmanuel sur le titre « Sans commentaire » était une évidence ? Figer cette collaboration en chanson ?

Oui, ce titre est un aboutissement et une évidence. On a rapidement parlé d’enregistrer un titre ensemble, pour mélanger nos voix. On ne savait pas sur quel morceau. Un duo ça s’écrit comme un duo, Emmanuel s’est penché sur l’écriture et j’ai eu le coup de cœur ! « Sans commentaire » a un côté Pop, mais ça n’est pas gênant par rapport au reste de l’album. Nous sommes contents du résultat et de l’harmonie de nos deux voix.

Un duo qui aurait pu être le premier single du nouvel album ?

Oui mais nous ne voulions pas le mettre en avant tout de suite. C’est un titre qui n’a pas été écrit par moi-même et pour la sortie de l’album je voulais que ça soit une composition personnelle (« Le naufrage »). Je ne voulais pas faire comme l’album précédent où le duo « Je recherche », avec Fabrice Mauss, nous avait révélé. Tout avait commencé avec ce duo, je ne voulais pas reproduire ce même schéma avec « Sans commentaire ».

Dans quel état d’esprit étais-tu pour réaliser ce nouvel album ?

Après le premier album j’ai eu besoin de me poser. Je ne voulais pas faire la même chose, il fallait réfléchir à la suite, quelles directions prendre ? J’ai écouté beaucoup de Folk, avec des ambiances westerns. Je voulais m’orienter vers cet univers mais en français. J’ai hésité mais après quelques écritures de chansons je savais vers où je voulais aller. Le cinéma m’a influencé, comme des voyages personnels. Cet album parle de voyage, avec ses images d’évasions et de contes.

Le Folk est associé à l’anglais, rester fidèle au français sur cet album c’était primordial ?

Oui parce que j’aime m’exprimer en français. L’anglais c’est trop facile, on passe à côté du sens et de l’histoire. Là en français on s’intéresse aux propos, on est compris. Je suis beaucoup plus à l’aise avec ma langue pour faire passer des choses, pour l’interprétation, c’est donc une évidence. Sans faire de généralité, l’anglais c’est le moyen de se cacher derrière des textes pauvres et très basics. C’est la recherche d’écriture qui m’intéresse, c’est introspectif mais je parle un peu d’imaginaire, d’amour, de la mort, ce sont des sujets inépuisables qui parlent à tous. Ce qui est intéressant, c’est que les gens n’auront pas le même ressentis en fonction de leur vécu. Cet album est à la fois thématique, personnel et métaphorique il évoque le voyage dans l’espace, le temps mais il aborde aussi le thème du parcours intérieur et du chemin que l’on trace.

La pochette est elle aussi très épurée…

Oui, je voulais une pochette d’album sobre et intemporelle. Elle ressemble à un vieux journal intime avec ce fond de tapisserie de fleurs. On a une photo de moi figée dans le temps, avec cette idée de voyage dans le temps, une photo incrustée qui ressemble à un vieux timbre sur du papier passé, comme une vieille lettre.

Et Charlie en tournée c’est pour bientôt ?

Oui ! Nous avons dans un premier temps le 26 mai aux Trois Baudets à Paris et nous préparons activement la tournée prévue pour cet automne ! Nous communiquerons les dates au fur et à mesure sur nos réseaux, on espère vous-y voir !

(interview réalisée par Valérie)

-> Site : http://www.charlieofficiel.com
-> Facebook : facebook.com/charliemusique

Vous aimerez aussi...