interview

tiblankassweb

Vingt cinq ans de carrière réunis dans un double-album « Best of » qui inclut également des inédits. Une interview de Guillaume Ledoux sur la sortie de cet objet sonore qui ravira fidèles du groupe et nouvelles oreilles !

blankass

Il y a quelques mois sortait votre premier Best Of « Je me souviens de tout », un format Best Of qui marque soit un point culminant dans une carrière, soit l’attente d’un nouvel album pour faire patienter le public. Quelle a été votre volonté avant sa sortie ?

On fait tout à l’envers, ça n’est ni l’un ni l’autre pour nous ! En fait, on avait une demande du public. On nous réclamait un Best Of car les gens n’avaient pas nos 6 albums. On n’était pas pour en sortir un et puis, finalement, on a décidé de le faire et de mettre des inédits dedans en plus de nos titres phares. Il y a notamment le morceau « Panorama » que nous avons mis en avant à sa sortie. Ce double album est un mélange de Best Of et de nouvel album. Ça nous a permis de nous remettre dans le circuit promo et concerts, ça nous a fait le plus grand bien !

25 années de carrière ça se fête aussi, est-ce que vous auriez imaginé une telle longévité pour Blankass ?

On l’avait rêvé mais certainement pas imaginé ! Le texte du livret pour les 25 ans montre à quel point on ne s’imaginait pas la magie, la passion et l’envie, restées intactes depuis toutes ces années. On a la chance d’avoir un public fidèle depuis des années. On ne s’est jamais lassés et j’ai toujours ce sentiment d’avoir 18 ans et d’aller faire des concerts avec mes potes !

Le Best Of s’intitule « Je me souviens de tout », justement auriez-vous des moments marquants positifs/négatifs, à nous faire partager ?

Plein ! Chaque soir quand je quitte la scène je me dis que c’est une chance de faire ce métier ! C’est toujours une émotion intacte. Après, des gros souvenirs on en a comme nos premières Francofolies de la Rochelle et notre rencontre avec Jean Louis Foulquier, une rencontre marquante pour nous, il a été très présent dans notre carrière, nous a suivi, soutenu. La fête de l’Huma aussi devant 150 000 personnes ! Ou plus récemment Pierre Perret, une rencontre qu’on aurait jamais pensé auparavant ! Nous travaillons avec lui en ce moment sur un conte pour enfants qui s’appelle Balthazar, prévu certainement pour l’année prochaine. On sera d’ailleurs sur scène pour fêter ses 80 ans à l’Olympia le 9 juillet prochain !

Un Best Of en format double album, une sélection difficile ?

C’était très dur de choisir ! On a fait chacun des listes, puis des sélections. On avait des titres en commun, d’autres moins. Quoi qu’il en soit l’évidence était de faire un double album. Et malgré ce format on s’est même rendu compte qu’on avait oublié des titres, mais trop tard !

Est-ce que ça voudrait dire que ça sent les prémices d’un nouvel album en préparation ? Avez-vous un nouvel élan d’envie de création ?

Oui on a envie de faire d’autres titres ! L’actu c’est la sortie du conte, mon prochain album solo mis de coté en attendant de le finaliser et notre prochain album. Beaucoup de travail, beaucoup de beaux projets !

Quel serait le conseil que vous pourriez donner à un jeune groupe qui verrait en vous une référence et un modèle de réussite ?

Je pense que faire exactement ce qu’on a envie de faire sans suivre la mode c’est ça qui est important. Quand on a commencé avec l’album La couleurs des blés en 1995, qui s’est d’ailleurs bien vendu entre mélange folk, chanson française et rock, les maisons de disques nous ont dit que ça ne marcherait jamais. Une petite major nous a signé et après on a été programmé en radio et nominé aux Victoires de la Musique en 1996 ! Résultat : n’en faire qu’à sa tête et ne jamais se décourager !

(interview réalisée par Valérie)

-> Site : http://blankass.com
-> Facebook : https://www.facebook.com/blankassofficiel

Vous aimerez aussi...