Festival Deci Delà /// 2 Mars au 6 Avril 2019 – Espace Agora – Santes (59)


Détails de l'événement


Festival Deci Delà /// 2 Mars au 6 Avril 2019 – Espace Agora – Santes (59)

Comme chaque année entre mars et avril, la culture s’invite au bord de la métropole lilloise dans notre belle commune de Santes avec le festival Deci-Delà. Une programmation qui regorge de découvertes, d’artistes confirmés ou encore de têtes d’affiches qui viendront au plus près de chez vous. Cette année Pierre-Emmanuel Barré, Soan et Luke sont les fers de lance de cette édition. Le festival fera aussi découvrir au public des artistes talentueux comme Govrache, Saule, Simon Fache ou encore le groupe Lénine Renaud (ex Marcel et son Orchestre et VRP). On ne serait oublier le traditionnel bal folk pour la Saint-Patrick qui sera donné cette fois ci avec un groupe légendaire Smitlap accompagné par les locaux d’Orage sur la Plaine. Enfin le spectacle mêlant opérette et burlesque Crise de Voix ou encore la présence d’Eric Toulis traduisent une réelle volonté de vous prouver que la curiosité est loin d’être un défaut !

La Programmation

Samedi 02 mars – Simon Fache

Qui aurait pu croire qu’avec un thème aussi restreint que celui du piano, un one-man show pouvait être aussi mordant ? Parce qu’il les a tous incarnés un jour dans sa carrière, Simon Fache prend dans Pianiste(s) un virtuose plaisir à les étriller : les frimeurs, les amateurs, les imposteurs, les classiques, les bons, les mauvais, de bar, de croisière, de mariage, d’enterrement. Sans oublier le principal intéressé : lui-même. Après 250 représentations de son spectacle « Pianistologie », devenu malgré lui « le pianiste à Arthur », Simon Fache aurait pu se reposer sur ses lauriers et son clavier. C’est sous-estimer l’hyperactivité du musicien et son obsession autoreverse pour les airs populaires et la musique classique. Dans ses mains, la sonnerie aux morts s’étire façon jazz, Gloria Gaynor croise Albinoni, le jingle de la SNCF devient presque supportable et l’on réalise soudain que sous le costume du pianiste, il y a un cœur qui bat. Et pas que la mesure.

Vendredi 08 mars – Soan

Pour fêter ses dix ans de carrière et la sortie de son nouvel album en février 2019 « Dix ans de cavale », composé de reprises de ses plus beaux titres et de nouvelles chansons inédites, Soan (ex-gagnant de la Nouvelle Star en 2009) repart en tournée avec une toute première date en exclusivité pour le public lillois et des Weppes.
« La bêtise, c’est un type qui vit et qui dit « Ça me suffit » », disait Jacques Brel. Il faut croire que Soan a su s’en inspirer. Se plonger dans son univers, c’est découvrir un monde d’intense poésie qui prend racine à la fois dans l’interprétation emphatique de Jacques Brel et dans l’énergie du désespoir soufflée par le grunge des années 90. Dans ses paroles, dans ses gestes, la chanson française se réinvente et s’époumone avec la rage d’un groupe de grunge. Vous en serez renversé !

Samedi 09 mars – Toulis et Toulon

Et si la musique était le suprême refuge de l’humour !?
Eric Toulis avec Rémi Toulon au piano
Chanteur du groupe Les Escrocs, le grand prédicateur de la paresse, l’auteur de l’hymne « Assedic » c’est lui ! En 1994, le groupe assurait toutes les premières parties d’Alain Souchon lors de sa triomphale tournée « Défoule Sentimentale ».

Samedi 16 mars – Bal Folk (Orage sur la Plaine + Smitlap)

C’est une tradition dorénavant bien ancrée au festival Deci-Delà : son bal folk de la Saint-Patrick. Après Yogan, Ormuz et Shillelagh, cette année, c’est un groupe presque légendaire qui viendra vous faire danser sur le plancher d’Agora : Smitlap. Depuis 1983, SMITLAP « fait le bal » en Flandres et ailleurs. La longévité du groupe lui confère une expérience en matière d’animation et de cadence. Autour de la vielle et de la cornemuse, l’accordéon, le violon et la contrebasse produisent une musique à danser qui fait le régal des danseurs quel que soit leur niveau de pratique.
Comme chaque année, notre groupe de folk local des Weppes Orage sur la Plaine qui saura au préalable vous échauffer et vous plonger dans l’ambiance de ce bal.

Vendredi 22 mars – Lénine Renaud + La Goutte

Si de prime abord, le nom Lénine Renaud évoque la Révolution, la contestation et les chants de partisans, le groupe raconte, avant tout, nos moments d’égarement. Faut-il rappeler qu’en choisissant de s’appeler Lénine Renaud, ils voulaient faire un clin d’œil gauche à la demoiselle from Armentières. Le groupe composé notamment du chanteur du cultissime groupe Marcel et son Orchestre et d’un ex VRP est de tous les combats et prioritairement ceux qui ne semblent pas si glorieux. Les rabat-joie, les gardiens de la vertu ou encore l’ennui sont dans le viseur du groupe. Sous forme de portraits à la fois tendres, drôles et parfois graves, ils chantent les combats ordinaires des inconnus familiers.
Tour à tour folk, swing, funk, musique d’Europe de l’Est, biguine, valse, tango, blues… Lénine Renaud n’est ni « hype »,ni « tendance » et s’autorise toutes les influences. C’est un melting pot, un piège musical pour lequel on est heureux de succomber, une world-music de quartier qui n’est pas sans rappeler un certain folklore pour la zone mondiale. Leur coller une étiquette n’est pas possible, ça n’adhère pas. Après un premier passage en 2015 au festival, ils reviennent nous présenter leur nouvel album sorti en septembre 2017 : la gueule de l’emploi

S’il y a des poètes que le temps tarit, des musiciens que la trentaine assèche, les membres de La Goutte ne sont pas de ceux-là. Avec Advienne que pourra, leur troisième album, Gaby et sa troupe nous offrent une consolation, un contour à nos nostalgies, un sourire à nos angoisses. Cet album, c’est le fado d’un équipage rimbaldien, l’appariement des chansons de pirate et des chansons d’amour. Advienne que pourra est un trésor trop précieux pour qu’on n’ait pas l’envie de le partager avec tout le monde.
La Goutte c’est aussi une grande histoire avec le Festival Deci-Delà est l’Espace Agora avec déjà deux participations et deux résidences de création et comme on dit toujours jamais deux sans trois…

Samedi 23 mars – Govrache

« Attention, voilà un concert qui pourrait bien vous tirer quelques larmes. De trop rire ou trop encaisser, c’est selon. Govrache, c’est certain, est né avec le pli de la rime au coin de la bouche. Aussi irrévérencieux qu’un Gavroche frondeur qui se serait mis à la poésie, ce ménestrel du 21ème siècle enchante tous les publics qui ont le bonheur de croiser sa route.
Slameur au verbe parfaitement poli mais impoli, Govrache dessine avec une virtuosité indéniable les petits riens du quotidien. Il vient piquer nos consciences endormies, assénant ses textes coups de poing qui nous forcent à sortir de notre léthargie et nous éveillent au monde alentour… Abrupte réalité de contextes sociaux que, par confort, nous choisissons parfois d’ignorer.
La scène est son élément, et c’est ce naturel profond qui charme, autant que son humour facile et chatouilleur. Un moment tout en finesse entre douceur, émotion et insolence, dont on aurait tort de se priver. »

Il était venu pour la première fois au festival Deci-Delà en 2014 et il avait ébloui le public par son interprétation subjugueurs. Depuis il a remporté le prix Georges Moustaki, partagé la scène avec Gauvain Sers sur une cinquantaine de dates et il revient dans les Weppes pour nous faire découvrir ses nouveaux textes !

Vendredi 29 mars – Luke

La rupture dans la continuité, voilà l’oxymore qu’incarne LUKE, après bientôt vingt années passées à transcender le paysage musical français. Un rock dur et mélodieux, des textes crus, sombres, aux accents de pamphlets contre l’ordre établi, c’est ce que propose le groupe formé autour de Thomas Boulard. Avec des arpèges épurés, des voix oscillant entre le parler et le chant, et une rythmique incisive, la musique de Luke, qui ne cache pas ses influences anglo-saxonnes, n’est pas sans rappeler celle de Coldplay ou de Placebo.

D’une musique se trouvant au carrefour de la pop anglo-saxonne et du rock français à l’état brut, le groupe emporte à chaque concert l’adhésion d’un public survolté ! Des chansons chaleureuses et sulfureuses, semblables à un cabaret, introduisent un rock plus froid et métallique : Luke ou l’art de la variation, avec comme point de mire, les tensions émotionnelles inhérentes. Luke, une ligne irréductible : l’énergie délivrée sur scène !

Si on se souvient tous de l’album « La tête en arrière » vendu a presque 300 000 exemplaires qui popularisera le groupe avec ce titre La sentinelle. 2019 marque l’année du retour du groupe bordelais avec un passage exclusif dans la région Hauts-de-France par le Festival Deci-Delà pour présenter son nouvel album : Porcelaine.

Samedi 30 mars – La Clef des Chants

SPECTACLE LYRICO-BURLESQUE / clown & chant lyrique à partir de 10 ans
Livret/mise en scène Gilles Defacque
Production La Clef des Chants/Région Hauts-de-France

La scène se passe au Mignon-Palace de Friville-Escarbotin. Jacqueline est « l’extra », Yvon est l’homme à tout faire… Jacqueline s’ennuie, Jacqueline a ses nerfs, Jacqueline est à ses pommes de terre… La belle héroïne est en pleine « crise de voix ». La scène s’emballe et un grain de folie vous secoue parsemée de musique et de chant dans lesquels on croise les plus grands talents d’Offenbach à Dalida. Une plongée dans l’univers de la chansonnette et de l’opérette, à ne surtout pas rater, sous peine d’extinction de…voix.
Un spectacle lyrico-burlesque mis en scène par le génialissime Gilles Defacque (Le Prato) que l’on ne présente plus.

Jeudi 04 avril – Pierre-Emmanuel Barré

« Vous cherchez un spectacle familial ? Vous voulez rire des petits travers du quotidien ? Vous aimez l’humour bienveillant et jamais vulgaire ? Alors allez voir Kev Adams, je ne veux pas de vous dans ma salle.
Cordialement. »
Pierre-Emmanuel Barré.

Samedi 06 avril – Saule

En clôture du Festival, c’est un honneur de recevoir Baptiste Lalieu, mieux connu sous le nom de SAULE qui est l’un des grands auteurs-compositeurs issu de Belgique. Il est aussi un performeur hors-pair, à la fois drôle et touchant. Vous le connaissez forcément avec le succès de son titre Dusty Men en duo avec Charlie Winston en 2012. SAULE c’est aussi quatre très bons albums sortis durant onze années de carrière et de nombreuses collaborations avec Jean-Louis Aubert, Stephan Eicher, Raphaël …. Alors qu’il prépare un nouvel album pour l’automne 2019, il viendra en avant-première pour le public des Weppes vous faire découvrir dans une formation acoustique ses nouveaux titres remplis de portraits et d’histoires ciselées, comme un retour aux sources dans son écriture. A la vie comme à la scène ce qui prime chez Saule c’est l’authenticité.
Un retour sur scène à découvrir d’urgence en clôture du festival !

Lieu
Espace Agora – Santes
Avenue des Sports, 59211 Santes
A 10 min de Lille !
Accès A25 puis N41 – sortie D207

Infos Pratiques
Billets et Pass disponibles à Espace Agora ( ouvert le lundi de 19h à 21h30/ le mardi, mercredi et vendredi de 14h à 16h30)
Tel : 03 20 07 75 14
Mail : agora@santes.fr / espaceagora.santes@gmail.com
Via le réseau FRANCE BILLET : Fnac, Carrefour, Géant, Hyper U

– Site : http://www.santes.fr/Actualites/Festival-Deci-Dela-19
– Facebook: facebook.com/espaceagorasantes/
– Event FB : https://www.facebook.com/events

Vous aimerez aussi...