chronique

Claire Faravarjoo
/ Album « NightClub »
/ Sorti le 14 Février 2020

// Reperée au Printemps de Bourges, aux Bars en Trans’, en première partie pour Julien Doré, Brigitte ou encore Suzanne, la chanteuse Strasbourgeoise présente un répertoire de french pop où se mêlent synthés d’une autre époque, disco et déhanchements volontaires.

Son album « NightClub » sorti ce 14 Février est un hymne aux soirées, comme le morceau « Tequila » ou « Rodéo » l’illustrent si bien. Elle parle très bien de ce thème des soirées avec tout ce qui l’entoure : entre le trop plein d’alcools, les premiers baisers, les videurs qui nous jettent dehors, ou la musique que l’on adore écouter et qui fait danser.

C’est un cocktail délicieux et rafraîchissant qu’elle nous propose, avec un goût tantôt énergisant tantôt mélancolique. Claire a fait le choix de créer entièrement ses chansons, de l’écriture à la composition. Les textes viennent bien sûr, des clubs qu’elle a fréquentés avec une once d’imagination qui font de sa musique une bouffée d’air bienvenue.

À découvrir prochainement en concert ! En attendant lancez-vous dans son album qui cache des titres que vos déhanchements se souviendront longtemps !
(chronique : Manon Bilot)

Vous aimerez aussi...