reportage

webcaretaminoTamino est un jeune prince Égyptien à la voix d’or qui se retrouve face à face avec un serpent. À la vue de la bête, le jeune éphèbe perd connaissance mais est secouru par les 3 servantes de la Reine de la nuit, submergées d’admiration devant la beauté du bel endormi. Les 3 dames prennent la fuite au réveil de celui-ci. Ainsi débute l’histoire de la Flûte Enchantée de Mozart.
(Avril 2018 – par Slimane Kedjam.)

Tamino au Point Éphémère – Paris – 18 Avril 2018

C’est le prénom de ce prince qu’a choisi la maman d’Amir Moharam Fouad et qui est resté son nom de scène : Tamino. Pseudonyme qui lui va comme un gant en raison des points communs qui l’associent au personnage de l’Opéra le plus joué au monde : sa divine beauté, sa voix d’or et ses origines égyptiennes.

Notre homme est bien un prince, un prince Belgo Égyptien, car c’est avec une noblesse rare qu’il occupe la scène. Notre Tamino d’Anvers est agé de 22 ans, il fut bercé aux rythmes des musiques traditionnelles arabes, du classique et des sons occidentaux. Mais ce soir, son château est au Point Éphémère, et sa cour, un public de fans inconditionnels qui ont pris place dans ce lieu bondé où règne plus que d’habitude une chaleur caniculaire.

t1
(©crédit photos : Sandrine Olivier)

Tamino fait planer sur son auditoire une transe mélancolique mais dénuée de toute lourdeur. Il utilise sa voix avec une déconcertante facilité passant des sons les plus graves aux aigüs les plus perchés. Multi-instrumentiste accompli, il alterne les chansons accompagné de ses talentueux musiciens et les solos les plus intimes.

t2
(©crédit photos : Sandrine Olivier)

D’un registre Buckleyen évident, il sait se démarquer de ses références sans sombrer dans la pâle copie. Il réinvente un genre, le rock selon lui. Un rock planant alternant douces compositions et riffs plus gras. Jeune maître des ballades lancinantes, il n’a pas attendu des années avant de laisser s’exprimer son talent d’auteur compositeur dans son premier EP et sur des titres magiques comme « Habibi ». Il n’attendra pas non plus pour remplir les plus grandes salles Européennes et Mondiales ou nous offrir un album d’anthologie.

De la « Flûte Enchantée » à la « Plume Enchantée », de Wolfgang à Amir, Tamino pour vous servir.

Son EP vient tout juste de sortir… Écoutez-le !

t3
(©crédit photos : Sandrine Olivier)

(Article réalisé par Slimane Kedjam)
(©crédit photos : Sandrine Olivier)

– Site : https://taminomusic.com
– Facebook : https://www.facebook.com/taminoamir

Share
Taggé .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.