reportage

webpierss

Une sérénité, un calme Olympien en moi se fait sentir…Mais, quel est ce sentiment d’apaisement ? C’est certainement « I dreamed An Island », le dernier album de PIERS FACCINI réécouté dans ma voiture juste avant son concert à l’Aéronef ce 9 Février qui se fait ressentir, un album humaniste, politique, poétique et universel…

(Février 2017 – par Vincent Maquaire.)

Faire tomber les Murs

Piers Faccini, chanteur folk d’origine anglo-italienne nous a proposé un superbe concert en trio à l’Aéronef, accompagné de deux autres merveilleux musiciens, Simone Prattico aux percussions et Malik Ziad aux cordes et à la mandoline. Une invitation à l’évasion et à l’harmonie humaine dès la première chanson où sa voix a capella nous envoûte et nous emmène vers ailleurs, une voix qui d’ailleurs résonne encore dans mon esprit.

Les charmes voyageurs de « Drone », « Cloak of blue » nous enchantent et nous entraînent dans des contrées où l’Orient et l’Occident s’unissent en de délicates mélodies, s’inspirant de l’âge d’or de la Sicile (période du XIe au XIIIe siècle) qui à l’époque, était le carrefour de multiples brassages culturels. Des chansons chantées en Arabe, d’autres en Palermitano (le dialecte Sicilien de Palermo) et en Salentino, le dialecte de la partie la plus méridionale de l’Italie, sans oublier de mettre mots sur l’actualité récente avec le titre « Bring Down The Wall.

pie1
(©crédit photo : Vincent Maquaire)

Un moment de pur bonheur, intemporel, une voix sensible d’une grande délicatesse, de la poésie aux influences folk, au doux mélange de langues, du français à l’anglais, de la langue locale italienne (Sicile) ou d’Andalousie, une maîtrise de nombreux instruments, guitares, harmonica, tambourin…

pie2
(©crédit photo : Vincent Maquaire)

Les spectateurs, en comité réduit, ont participé pleinement, s’avançant devant la scène avec une certaine complicité, en harmonie. « Un appel à chanter ensemble, à vivre ensemble »!
Une belle rencontre ! « Un regard sur nos origines pour revendiquer ce multiculturalisme, ces racines multiples »

On repart de ce concert comme lorsque l’on est arrivé, serein et calme…
(Article réalisé par Vincent Maquaire)
(©crédit photos : Vincent Maquaire)

pie3
(©crédit photo : Vincent Maquaire)


(Piers Faccini – The Many Were More (Live with Simone Prattico and Malik Ziad))

-> site : http://www.piersfaccini.com
-> facebook : facebook.com/PiersFacciniMusic

Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *