reportage

De retour à Saint Brieuc depuis 2017,  la troisième édition du Carnavalorock à su attirer un public nombreux en proposant une programmation d’artistes aux styles variés, tout en restant fidèle à ses premières amours Rock’n’Roll. La journée du Samedi 19 Octobre vue par Manon.
(Carnavalorock – Saint Brieuc – Octobre par Manon Bilot.)


N’ayant pas pu rejoindre les concerts du vendredi a cause de bouchons énormes sur la route, je n’ai pu assister qu’à la journée du samedi orientée punk rock et reggae. Le pari osé d’annoncer une affiche aussi diversifiée sur une soirée a attiré un large public d’horizons très différents.

Jet Teens a eu l’honneur d’ouvrir la soirée du samedi. Ce jeune trio venu de la ville de Dinan, a reçu un accompagnement digne des plus grands pour réussir au mieux leurs performances sur scène.

Un son calibré, des effets de lumières qui collent parfaitement au set et surtout ces jeunes ont de l’énergie et du talent à revendre. Le chanteur finira même dans le public, où copains d’école et curieux venus tôt pour les applaudir se sont prêtés au jeu du circle pit. Après une vingtaine de concerts cet été, le groupe repart en studio pour sortir leur deuxième disque en Février 2020. À suivre !

GBH est considéré comme l’un des pionniers du UK82, la seconde vague du punk rock britannique aux côtés de Discharge, Broken Bones, The Exploited ou les Varukers. Leur réputation n’a pas manqué ce soir dans la salle Robien. Les festivaliers étaient tous présents : crêtes, pogos, slam, jump de partout ! Malgré leur âge, ces papys du punk ont démontré qu’ils savent encore mettre de l’ambiance sur scène et dans le public.

Tiken Jah Fakoly n’a pas le temps de monter sur scène que ses plus grands classiques résonnent déjà dans le public. Les plus grands fans sont là et se font entendre. L’un des rois du reggae entre sur scène et l’espace-temps est comme suspendu dans une bulle de liberté, d’espoir et d’avenir. Ses textes fédérateurs et engagés ont encore touchés beaucoup de monde ce soir. C’était une grande fête colorée d’une heure et demie.

Le Bal des Enragés fête ses 10 ans ! Et quel spectacle grandiose ! Ce collectif rassemble une demi-douzaine de groupes rock/punk/métal Français comme Punish Yourself, Lofofora, Tagada Jones, No One Is Innocent, Parabellum, Black Bomb A… Tous réunis pour chanter les plus grands tubes de Metallica, Ramones, The Clash, The Exploited, Berurier Noir….. 1h30 de show enflammé qui commence par la fameuse descente des marches de chacun des membres.

Un show bien rodé pour le collectif qui envoie du très très lourd sur scène ! Circle pits, chants clamés haut et fort par chacun, la passion du rock et des étoiles pleins les yeux pour toutes les personnes présentes ce soir, souvent au coude à coude !

Salut C’est Cool, tête d’affiche du samedi soir, à amené son lot de jeunes à cotoyer les papys du rock et du punk. Une soirée qui se termine en electro barrée avec ces cinq mecs, un peu sortis de nulle part. Leur concert est une expérience à elle seule, mélange de transe joyeuse, lâcher prise, régression vers l’enfance et une bonne dose de n’importe quoi !
(article et photos : Manon Bilot)

– Site :  https://www.carnavalorock.com/
– Facebook  : facebook.com/carnavalorock2019

Vous aimerez aussi...